Notre livre Vaincre l'obsolescence est disponible en librairie ! 📖

3 fabricants d’électronique durable Lecture : 3 min

Tous les produits seraient “durables” aujourd’hui… Loin de l’obsolescence planifiée et du greenwashing, voici trois marques d’électronique grand public qui augmentent véritablement la durée de vie grâce à une conception réparable et évolutive…

Les ordinateurs de Framework : évolutifs & réparables

Framework incarne une révolution dans l’industrie technologique en proposant des ordinateurs portables non seulement conçus pour être réparés, mais également pour évoluer au fil du temps. Grâce à une approche modulaire unique, les utilisateurs peuvent facilement remplacer et mettre à niveau les composants tels que la batterie, l’écran, le clavier ou même la carte mère. L’entreprise californienne propose une nouvelle conceptualisation de la technologie, conçue pour s’adapter et opposée à l’obsolescence technique, économique et programmée.

On apprécie particulièrement les modules pour choisir et faire évoluer soi-même sa disposition de ports (voir gif à droite) : USB C, lecteur de carte micro SD, port Ethernet…
Site du fabricant : frame.work

Les téléphones Fairphone : réparables et responsables

Fairphone se distingue par son engagement en faveur de la durabilité et de l’éthique dans l’industrie des smartphones. Cette entreprise néerlandaise propose des téléphones modulaires conçus pour être réparés facilement. Mais leur mission est aussi d’améliorer les impacts sociaux et environnementaux de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, avec un gros travail sur le sourcing des matériaux problématiques (cobalt, or…). On regrette néanmoins le manque d’évolutivité : sur un objet dont les technologies évoluent très rapidement comme le téléphone, il est malheureux de ne pas pouvoir faire évoluer le processeur (par exemple) au bout de quelques années (obsolescence technique).

Site du fabricant : fairphone.com

Les consoles de Clockwork Pi : Bidouillables et hackables

Moins connues mais tout aussi intéressantes sont les consoles du fabricant chinois Clockwork Pi. Cette équipe de geeks passionnés commercialise des objets pour jouer (et programmer) des jeux retro. Leur console à assembler soi-même nous touche particulièrement : en impliquant l’utilisateur dans l’assemblage du produit, ils renforcent le lien entre humain et objet (on appelle ça l’effet Ikea). La transparence du produit traduit bien la volonté de technologie bidouillable et open source. Petit détail sympa : les fichiers des pièces détachées sont mis gratuitement à disposition sur leur site, pour que chacun puisse les (ré-)imprimer en 3D.

Ça donne envie de se faire un Tetris non ?
Vidéo : Gio San Pedro (Youtube). Site du fabricant : clockworkpi.com

Et en dehors des produits électroniques ?

Des initiatives fleurissent donc pour rendre l’électronique grand public plus durable : on vous a présenté les trois qu’on trouve les plus intéressantes. Pour nous, ces entreprises ont tout compris en favorisant un rapport actif à la technique et en rendant désirable et ludique la prolongation de la durée de vie.
Quand est-ce qu’on verra cette même logique d’émancipation de l’utilisateur s’étendre à d’autres domaines ? Quand pourra-t-on (à nouveau) réparer nous-mêmes nos meubles ? Notre électroménager ? Nos véhicules ?

Le

par

Dans :

Commentaires

6 réponses

  1. Avatar de Adrien

    Bonjour, je trouve votre démarche super intéressante. Que pensez vous du Steam Deck de Valve en terme de réparabilité? Ils ont l’air de vraiment jouer le jeu en proposant l’intégralité de la console en pièces détachés via un partenariat avec iFixIt…

    1. Avatar de Mano

      Merci pour le commentaire ! Le produit a l’air intéressant : pour une console compacte, c’est quand même très bien conçu. Très facile à ouvrir, SSD facilement remplaçable, joysticks interchangeables… Petit bémol : le remplacement de la batterie ne semble pas facilité. On apprécie beaucoup la quantité de pièces détachées sur le site d’iFixit par contre !

  2. Avatar de David

    Je connaissais Fairphone mais pas Framework ! C’est très similaire au final

    1. Avatar de Mano

      En effet !

  3. Avatar de Gigi

    intéressant, je ne connaissais pas Clockwork Pi !

    1. Avatar de David

      Moi non plus ! Un peu geek mais c’est cool

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *