Notre interview sur France Bleu ! 📻

Comment choisir un grille-pain durable ? Lecture : 12 min

En France, 1,3 millions de grille-pains sont vendus chaque année. Environ 70% des ménages en sont équipés. On les trouve en métal, en plastique, avec 2 ou 4 fentes.

Comment choisir le bon grille-pain tout en minimisant son impact environnemental ? Cet article est là pour tout vous expliquer !

COMMENT CHOISIR ?

1. Les impacts environnementaux

Pour savoir quel grille-pain choisir, il faut considérer les 3 grandes phases du cycle de vie (la production, l’utilisation, et la fin de vie). Dans le cas d’un grille-pain, 54% de l’impact environnemental est lié à l’utilisation, tandis que 46% de l’impact est lié à tout ce qu’il se passe avant que le produit arrive chez vous. Les impacts de la fin de vie sont négligeables sur ce type de produit : certains matériaux sont récupérés (si le produit est bien trié) ce qui compense les impacts de cette étape.

Les impacts entre utilisation et production sont donc assez bien répartis. Mais ça veut aussi dire qu’avant même de l’avoir utilisé, la moitié des impacts ont déjà été faits. Il est donc très important de le faire durer le plus longtemps possible. En rallongeant la durée d’utilisation, on évite de produire un grille-pain supplémentaire et tous les impacts associés !

2. Questionner ses besoins

2 ou 4 tranches ? C’est une question de place dans sa cuisine et d’habitudes. Nous, on recommande plutôt le grille-pain 2 tranches qui est moins consommateur en matériaux et en énergie ! Il prend aussi moins de place dans une cuisine. Si votre famille est composée de 10 personnes adorant les tartines grillées et prenant en même temps son petit déjeuner, un grille-pain 4 tranche est pertinent. Mais dans les autres cas, on peut attendre sont tour 2 minutes de temps en temps (en tout cas c’est mieux pour l’environnement !)

3. Une question d’efficacité ?

On a fait fonctionner nos 6 grille-pains pendant 3 minutes tout en mesurant leur consommation électrique, et on a ensuite observé le brunissage des tartines !

À vos marque, prêts, grillez !

Ce test nous donne une bonne idée de l’efficacité énergétique de chaque grille pain (dont le fonctionnement compte pour environ la moitié des impacts environnementaux !).


Moulinex
KrupsPhilipsSmegH. KoenigCuisinart
Puissance mesurée820 W830 W850 W1010 W1445 W1900 W
Dorage (3 min)
énergie consommée0,040 KWh0,040 KWh0,041 KWh0, 050 KWh2 x 0,036 KWh
0,072 KWh
2 x 0,047 KWh
0,095 KWh

Que conclure ? Ramené au nombre de tartines, c’est le H.KOENIG qui a consommé le moins d’électricité. Mais c’est aussi celui qui a produit les tartines les moins grillées dans le temps imparti. Le CUISINART a quant à lui produit les tartines les plus grillées, mais il a beaucoup consommé. Le pire bilan semble être celui du SMEG, dont les tartines sont assez bien et uniformément dorées mais qui a consommé près de 20% de plus que tous les autres. Le meilleur élève semble être le PHILIPS, qui a consommé peu d’électricité tout en présentant des tartines très brunies.

4. La qualité de finition

On préfère les objets biens finis et on apprécie la qualité des finitions. Cela augmente la valeur que l’on attribue à l’objet, ce qui nous encourage à en prendre soin et à le garder plus longtemps. C’est pourquoi on a testé tout ça pour vous !

Les grille-pains dégagent tous une impression de solidité, sauf le KRUPS. Le métal des parois se tord lorsqu’on appuie dessus !

Quant aux molettes, celle de PHILIPS et celles de H.KOENIG manquent de retour au toucher. Les autres sont correctes, on sent la variation. La molette du SMEG et celles du CUISINART sont particulièrement réussies : leur manipulation est très agréable.

5. La réparabilité

En cas de panne, un grille-pain est réparable dans près de 70% des cas. En se rendant en Repair-Café ou en le faisant soi-même pour les plus bricoleurs, il est ainsi possible de prolonger la durée de vie de son produit de plusieurs années !

Parmi nos grille-pains, lesquels peuvent être facilement ouverts pour permettre la réparation ?

Moulinex

Krups

Philips

Smeg

H.Koenig

Cuisinart

Très facile

Très facile

Pas réussi jusqu’au bout

Pas réussi

Pas réussi

Facile

Les MOULINEX, KRUPS et CUISINART sont exemplaires. Ils sont ouvrables facilement avec des outils standards. On regrette le PHILIPS avec lequel on finit bloqué. Le SMEG et H.KOENIG sont quant à eux impossibles à ouvrir (même avec de l’acharnement).

nos recommandations

Nous avons testé pour vous 6 modèles de grille-pains pour vous aider à choisir le plus adapté à votre situation tout en minimisant vos impacts environnementaux.

PHILIPS eco HD2640
55€

KRUPS Excellence KH682D10
70€

SMEG TSF01CREU
160€

MOULINEX LT300A10
36€

H.Koenig TOS14
55€

CUISINART CPT180E
88€

*prix lors de notre achat

Nos recommandations sont basées sur nos essais et nos connaissances uniquement. Nous avons acheté ces grille-pains et ne recevons aucune rémunération de la part des fabricants.

1. Le meilleur rapport durabilité/prix

Le MOULINEX offre un excellent compromis entre durabilité et prix. C’est le moins cher de notre panel, mais il offre pourtant de très bonnes prestations, tant sur les finitions et le look général que sur la consommation en électricité.

C’est l’un de ceux qui consomme le moins d’électricité ! Un point important quand les prix augmentent chaque année.

Nous avons facilement réussi à ouvrir le produit et à en séparer les pièces. En cas de panne, il sera facile à réparer. Ses composants électroniques sont tous facilement déconnectables et reconnectables. C’est un très bon point !

On retrouve les fonctionnalités de base d’un grille-pain. La molette est plutôt agréable à utiliser.

Achetez d’occasion plutôt que neuf quand c’est possible

Leboncoin

Darty

2. Le plus économe en énergie

Le PHILIPS serait arrivé en tête de notre classement s’il avait été réparable ! Il est plutôt joli et intemporel. De tous les grille-pains que nous avons testés, c’est celui qui consomme le moins d’électricité : 20% plus économe que les autres pour le même niveau de dorage. C’est bon pour l’environnement et pour les économies sur sa facture d’électricité. De plus, le produit est de bonne qualité et les finitions sont très bien faites.

Il permet de faire griller 2 tartines en même temps, et même de poser une viennoiserie au dessus pour la faire réchauffer grâce à un levier qui relève des portants.

On apprécie particulièrement l’attention aux détails avec ces alignements entre les pièces à plusieurs endroits du grille-pain. Cela ajoute de la qualité perçue et nous donne envie de garder le produit plus longtemps !

Les grille-pains sont normalement faciles à réparer. On regrette vraiment que celui-ci ne soit pas ouvrable plus facilement !

Achetez d’occasion plutôt que neuf quand c’est possible

Leboncoin

Darty

3. La mention honorable

Le CUISINART offre une bonne solution aux familles nombreuses. Même si c’est celui qui a le plus consommé, les tartines étaient aussi beaucoup plus dorées que les autres. Pour un dorage équivalent, ce grille-pain ne consomme finalement pas plus qu’un autre. Il aura l’avantage de griller rapidement les tartines pour les personnes en retard pour le travail.

On apprécie beaucoup le qualité de finition (impeccable). Son design intemporel vous permettra de le garder longtemps !

Les molettes sont faciles à utiliser et très agréables, même si le revêtement métallisé (galvanoplastie) risque de s’user avec le temps.

Le produit est facilement ouvrable grâce au 2 leviers faciles à déclipser. Certains câbles peuvent être pratiquement débranchés en cas de besoin.

Achetez d’occasion plutôt que neuf quand c’est possible

Leboncoin

Darty

Ce qui a manqué aux autres

Le grille-pain KRUPS manque de solidité et certaines pièces peuvent être tordues. On a l’impression qu’il va s’effondrer sur lui-même. Le SMEG nous a bien sûr séduits par son design, mais il consomme plus d’électricité et son poids très important indique que beaucoup de matériaux ont été utilisés pour sa fabrication. Pour finir, la qualité de finition du H.KOENIG n’était pas irréprochable et il met plus de temps pour griller chaque tartine. De plus, malgré tous nos efforts, nous n’avons pas réussi à ouvrir ce dernier grille-pain. Il ne sera donc pas facilement réparable en cas de panne de l’électro-aimant par exemple.

Bonus : l’importance de l’entretien
Les grille-pains doivent être nettoyés des miettes qui s’accumulent dans le tiroir en dessous, mais aussi entre les filaments chauffants. En se plaçant au mauvais endroit, elles peuvent provoquer des court-circuits. Chaque mois (plus ou moins en fonction de vos habitudes), videz le tiroir à miette et enlevez les miettes coincées derrière les filaments (en pensant à bien débrancher l’appareil).

Le

par

Dans :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *